Archives VTT

Le tuyau de la semaine

24 mars 2010: Un ti tiyo

http://vttplus.free.fr/articles.php?lng=fr&pg=281

 

PRINCIPES DE BASE du PILOTAGE (d'après Jacky)

  • Centre de gravité
    Bien piloter un vélo dans une section technique consiste a garder son centre de gravite le plus constant possible. Disons que le centre de gravité d'un cycliste se situe au niveau du sternum. La projection verticale au sol de ce centre se trouve au niveau du premier tiers avant de l'empattement du vélo (empattement = point de contact des roues au sol). Si ce centre de gravité passe devant l'axe de la roue avant ou derrière celui de la roue arrière alors, le pilote est déséquilibre.
    C'est pour cela que d'abaisser son torse de quelques centimètres en fléchissant les bras dans un passage technique améliore considérablement l'équilibre et la marge de manoeuvre du pilote.
     
  • Anticipation
    Tout obstacle doit être anticipé pour adapter sa position afin de passer. Il faut "comprendre" l'obstacle, voir par ou l'approcher, comment le passer, ou surtout comment en sortir. En fait la sortie est presque ce qu'il y a de plus important car on chute souvent sur ce qui suit l'obstacle. Une pierre que l'on n'a pas vue derrière une marche peu faire très mal. Donc la sortie va détermine l'entrée. Chaque obstacle nécessite d'anticiper une trajectoire. On parle souvent d'une ligne.
    Pour bien anticiper il faut regarder loin, voir imaginer ce que l'on ne voit pas encore, ce qui, par exemple, est le cas dans un virage très serré dont on ne voit pas la sortie quand on rentre dedans.
     
  • Usage des vitesses
    Quand le VTT devient technique il faut utiliser au maximum ses vitesses et toujours garder des réserves de puissance en cas d'imprévu ou d'erreur. Nombre de VTTistes n'arrivent pas a passer un succession de marches en monté ou un pierrier simplement parce qu'ils n'utilisent pas le rapport adapté au moment où il rentre dans l'obstacle. Beaucoup d'entre nous passent rarement sur le petit plateau, habitué a rouler en puissance comme sur la route, ils buttent au premier obstacle.
    Cela met en valeur les capacités du VTTiste à mouliner par rapport au routier qui travaille souvent sur la plaque (le grand plateau). Il faut toujours garder des tours en » réserve » quand on est dans un passage technique.
     
  • Usage des freins
    En VTT il n'y a pas de loi précise sur la répartition entre le frein avant/arrière, le fait est que la force de décélération projetant le pilote vers l'avant la force exercée sur le frein avant sera toujours supérieure. Le dosage des freins dépend complètement de l'environnement immédiat. Si le terrain est glissant ou non, si la pente est forte ou non, si la sortie de l'obstacle est claire ou non, on repartira le dosage de façon différente. La première règle a respecter c'est de ne jamais dérape (sauf dans des situations très précises). Déraper c'est perdre son adhérence et se déséquilibrer. Le freinage influe sur l'assiette du vélo quand il est suspendu, la fourche se compressant sous l'effet de la décélération. Cette dernière n'est pas due qu'au frein mais aussi a la nature du terrain. Un obstacle - comme une pierre - fait brutalement décélérer le vélo. Les forces exercées au freinage rapproche le centre de gravite de l'axe de la roue avant, si une un obstacle - comme une pierre - viens brutalement s'ajouter au facteur de décélération le centre de gravité passe devant l'axe et c'est le soleil assuré (passage par dessus le guidon). 
     
  • Cabrer son vélo
    C'est une technique essentielle pour monter des obstacles francs comme des marches. Si la roue avant peut passer le reste du vélo passera (en théorie). Il ne suffit pas que de tirer sur le cintre. Il faut compresser le pneu et la suspension puis tirer sur le cintre en se lançant vers l'arrière en s'aidant d'une impulsion des jambes. Vous serrez au point quand vous serrez capable de tirer la roue de la hauteur d'une roue sans s'aider d'un coup de pédale. Comme exercice pratique vous pouvez vous entraîner à monter votre roue avant sur un banc à très basse vitesse.
     
  • Trajectoires ou Lignes
    On peut gagner du temps en choisissant bien sa trajectoire. Il faut voir les obstacles dans leurs ensembles et trouver la ligne la plus rapide ou la plus "économique". On perd du temps a slalomer entre les obstacles mais on perd de l'énergie a encaisser les obstacles, il faut donc faire un choix.
    Certains obstacles ne nécessitent pas d'être évités. le but est de garder son élan, si éviter un obstacle fait freiner plus que de le passer il vaut mieux choisir l'obstacle et le passer en souplesse autant que possi

 

Cette semaine, les avantages du tubeless.

 

Avec l'apparition des crossmax Tubeless en 1999, Mavic a insuflé un souffle nouveau dans le monde du VTT.Ce petit monde avide de nouvelles technologies avait tout juste digéré l'apparition des suspensions avant, puis arrières et enfin le frein à disque hydraulique que Mavic appliquait enfin au vélo ce qui existait déjà dans le monde de l'automobile ou de la moto, faisant entrer du coup le VTT dans le monde des sports mécaniques.

 La paternité des premières jantes tubeless revient en fait à la société Rigida qui sortit en 1996 la première roue Tubeless, mais qui ne connut pas le succés escompté en partie à cause d'un poids trop important mais également à cause d'une commercialisation maladroite et insuffisamment agressive

 

 Avantages et inconvénients du Tubeless

MOINS DE CREVAISON ! Finies les chutes et les déjantages provoqués par l'éclatement de la chambre à air. Finies les valves cisaillées par les freinages répétés. Finies les crevaisons par pincement de la chambre à air.


 

 L'absence de chambre à air et de fond de jante limite le risque de crevaison, notamment celle survenant par choc ou pincement ou détérioration du fond de jante.

 

A basse et haute pression, il procure à l'utilisateur une sensation de confort inégalable comparée à un pneu traditionnel.
Les descendeurs apprécieront...! En compétition et notamment en descente le concept tubeless absorbe les chocs, raccourcit les trajectoires et permet une relance rapide après les passages difficiles.
Il est possible d'optimiser le rendement et la motricité en ajustant la pression de gonflage du pneumatique en fonction du type de terrain, sans crainte de crevaison excessive même à basse pression. Ainsi, sur un terrain sec, roulant, il conviendra d'augmenter la pression pour réduire les frottements du pneu sur le sol et accroître le rendement. A l'inverse, sur des terrains meubles ou cassant, il vaudra mieux rouler à basse pression pour accentuer la zone de contact entre le pneu et le sol favorisant ainsi la motricité, et ou le confort.

 Plus de crevaisons, quel bonheur..............................

 

Cette semaine, le réglage du dérailleur (spécialement pour toi mon Jéjé).

Je suis désolé, c'est en anglais. Mais il suffit de bien regarder.

http://www.youtube.com/watch?v=Q1I0P9MjVns&feature=player_embedded

http://www.youtube.com/watch?v=Z3bVgP_MNwc&feature=player_embedded

http://www.youtube.com/watch?v=xkGBajG4TPc&feature=player_embedded

Pour cette semaine, nous allons parler de nettoyage.

Cette semaine une petite video, pour un parfait nettoyage de notre bike adoré.
c'est un pro qui le dit, alors !!!!!!!!!!! à vos chiffons, et plus d'excuses!!

http://www.dailymotion.com/video/x790jq_2008-materiel-riton-octobre_sport

 

Pour cette semaine, nous allons parler de lubrification.

Viviane qui roule avec une chaine rouillée, pour bien lubrifier il faut utiliser WD40 !! Le meilleur produit du marché.

Tout d'abord, il faut nettoyer le VTT,  le sécher, démonter la chaine, l'essuyer. Ensuite on remonte, un petit coup...Wink... sur la chaine " à l'intérieur " un coup de chiffon pour éviter dans mettre partout, ensuite un petit coup sur le dérailleur arrière, axe de pédales, et c'est reparti pour un tour.Smile


PS: il est possible de trouver du WD40 en bidon de 5 litres. Pollution oblige. Pour les personnes intéressées je peux me renseigner.

Bonne semaine.

 

Pour bien récupérer après une sortie difficile.

 

Après la douche chaude, rincez-vous pendant quelques minutes à l'eau froide, pas facile mais quel bien être.

Insistez sur les cuisses et les mollets.

 

Bonne douche!!

 

 

Test Matériel VTT

VTT Canyon roues de 29 pouces

 Ca y est, il est arrivé. Commandé le 20 mars, livré le 30. Le temps de monter les pédales, les roues  et le guidon et la bête est prête.

Il s'agit du modèle 8.9 de la gamme Grand Canyon AL (pour Alu). C'est le 1er modèle dans la nouvelle gamme de VTT 29 pouces Canyon.

Prix 1499€, 1589€ avec les pédales et livré dans son carton à la maison.

Pour les détails d'équipement: http://www.canyon.com/_fr/vtt/series/grand-canyon-al-29.html

Cette année, Canyon à privilégier DT suiss pur les roues et la fourche.

 J'ai fait quelques tours de roues pour voir, voici mes 1ères sensations.

Esthétiquement et côté finition, rien à redire, sobriété et qualité allemande. Y'a que les grips blancs qui ne le resteront pas longtemps et qui vieillissent mal. 

En statique : dès qu'on est en selle, on est surpris par ses grandes roues. C'est différent, y'a pas de doute. Comme j'avais avant le même modèle mais en 26 pouces, je retrouve la même position, et je me sens à l'aise tout de suite

1ers tours de roues: y'a que 2 plateaux, 22 et 36 dents; je suis un peu perdu dans mes vitesses au départ. Avantage: peu de risque de croiser la chaine, on peut balayer toutes la cassette avec le même plateau. Va quand même falloir retrouver ses repères!

Pour passer du petit plateau au grand 22 à 36, faut un bon coup de pouce sur la commande gauche. A l'arrière ça glisse comme Alice ...

1ère bosse, à froid: faut toujours pédaler fort, je suis déçu, je vais le rendre !!

Bon aller, je continues.....

Les grandes roues rendent la position "danseuse" moins dynamique, on sent l'inertie des roues, c'est moins impulsif. C'est vrai que le modèle précédent ne demandait que ça, toujours la relance debout sur les pédales. Là, vaut mieux rester en selle et profiter de l'adhérence apportée par la grande circonférence des roues. Sur le plat, ça déroule fort. J'ai l'impression d'adhérer parfaitement au sol, malgré les pneus qui sont sur-gonflés. J'enlève  un peu d'air, c'est encore mieux. Avec le précédent Canyon, fallait régler la pression à 100 grammes prêt, trop de bars et il sautillait sur tous les cailloux. Fallait donc compenser avec les cuisses ... Là, il me semble que ça passe beaucoup mieux et j'ai encore les pneus très gonflés par rapport à mon habitude.

Enfin une descente:  je lâche les chevaux. Le canyon accroche les courbes, passe les caillasses sans sursauter. J'enlève un peu d'air à la fourche pour l'assouplir. Encore plus confortable. C'est pas comparable avec le 26 pouces !!

Zut, déjà de retour ....

 Bon voilà quelques 1ères impressions. Faudra voir sur une sortie longue, ou sur une GTMC, pour comparer réellement.

 

 

 

Selle Italia Flite Kit Carbonio

Après 7 ans passés sur ma Selle Italia Flite TT 165g, je me suis aperçu que le cuir avait vieilli et qu'il était temps d'en changer.

J'ai donc opté pour cette Selle Italia Flite Kit Carbonio 150g. Le chassis en titane est remplacé par un chassis en carbone et le cuir laisse la place au Lorica, matière synthétique. La coque est en carbone.

Et là, quelle ne fut pas ma surprise : un confort inégalé même après plusieurs heures de selle. Cette selle en Lorica est beaucoup moins "exigeante" qu'une selle en cuir.

Elle ne demande pas des centaines de kilomètres avant d'être supportable pour les muscles fessiers.

Le réglage du recul peut se faire au milimètre grace à ses petits traits verticaux.

Après 2000 km de test sur les routes granuleuses du Livradois-Forez, je peux dire que je suis pleinement satisfait  de cette selle.

ATTENTION toutefois, cette selle conviendra pour des garabits légers (< 65 kg). Je ne sais pas ce qu'elle vaut pour des  garabits plus lourds.

Prix : De mémoire, je l'ai acheté début 2010 pour 119 € sur le site sportshop.fr

 

La Comté Verte 2010

 

La Comté Verte: rendez-vous le dimanche 19 juin 2011 pour la 8ème édition

RANDONNEE VTT 100% Naturelle

 

 

 

  • Horaires:

Départs de 7h à 9h pour les parcours 40km et 60km

Départs de 7h à 10h pour le parcours 20km

  • Tarifs:

5€ pour le parcours 20km

8€ pour les parcours 40 et 60km

TARIFS SPECIAUX GROUPES ET FAMILLE

BARBECUE OFFERT A L'ARRIVEE

 

 

(site viamichelin)
 
  • Infos, contact: 
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 
tél.: 06 07 72 61 92

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

 

 

Sortie CLUB VTT 2010

 

Cette année la sortie Club est proposée en Aveyron, entre Séverac-le-Château et Rodez.
Elle se déroulera début septembre (du vendredi au dimanche, date à définir).
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Bonjour !


i Sortie VTT tous les Dimanches 2018: départ 8h00 devant chez constant à LONGUES.


nos sponsors et amis

PETITEban-jacquet

PETITEban-actemium

PETITEban-marqmoderne

PETITEban-stmarguerite

PETITEban-alphalaser

PETITEban-cgpdd

PETITEban-constant

PETITEban-communevic

PETITEban-lightandbike

PETITEban-intcycl

PETITEban-velo academie

A ne pas manquer !

espace trial ban

le forum des trialistes sur espacetrial.com

Coupe-vent : mi-saison

Les nouveaux coupe-vents:

coupeventJuin214 x150

Notre sponsor:

Actemium Logo 150

Lire la suite ...

NOS EVENEMENTS

TRIALIX 7.0 - 2018 l'évènement "trialisant" organisé par la section trial: ../../.... à vic-le-comte.   LA COMTE VERTE 2018 La 15ème édition de "LA" rando VTT à ne pas rater en Auvergne. DIMANCHE 10 JUIN 2018, avec au programme 10km (famille), 20, 35 et 50km. Encore plus de "singles", des variantes "all mountain", des sentiers très roulants et peu boueux, ça va envoyer!.
Vélo Club de Vic-le-comte regroupant les sections VTT, cyclotourisme , cyclosport, trial VTT et école VTT.Calendrier VTT Auvergne 2014 interactif.